Cocon de guêpes, que faire ?

Sommaire

Vous avez découvert dans votre jardin ou dans votre maison un étrange cocon de terre que vous soupçonnez d’être un cocon de guêpes. Que faire ? Est-ce dangereux ?

Cette fiche pratique vous explique que faire en présence d'un cocon de guêpes.

Zoom sur les guêpes maçonnes

Les guêpes qui vous importunent lorsque vous mangez dehors aux beaux jours sont des guêpes communes (Vespula vulgaris, Vespula germanica) :

  • Ce sont des guêpes sociales, qui vivent en essaim.
  • Elles sont agressives et n’hésitent pas à attaquer toute personne s’approchant de leur nid.

Les guêpes maçonnes (Sceliphron) ont une apparence et des mœurs différentes :

  • Ce sont des guêpes au corps allongé et à la taille très élancée, qu’on ne peut pas confondre avec les guêpes communes.
  • Solitaires, elles vivent et travaillent seules.
  • Inoffensives, elles n’attaquent pour ainsi dire jamais et sont au contraire utiles au jardin, participant à la pollinisation des fleurs.
  • Pour abriter et nourrir leurs larves, elles fabriquent des abris qui ressemblent à de petits cocons de terre.

1. Distinguez un cocon de guêpe maçonne d’un nid de guêpes communes

Nid de guêpes communes

Vous reconnaîtrez un nid de guêpes communes aux caractéristiques suivantes :

  • De forme et de taille variables, il peut contenir de quelques dizaines à plusieurs milliers d'individus.
  • Il est fabriqué dans un matériau qui ressemble à du papier (c’est en fait du bois mélangé à de la salive).
  • Des alvéoles peuvent être visibles de l’extérieur.
  • Le nid est bâti souvent en hauteur, dans les endroits les plus variés, à l’intérieur comme à l’extérieur : dans les branches ou sur le tronc d’un arbre, sous un auvent ou une gouttière, dans un grenier, à l’intérieur d’une cheminée, etc.

Bon à savoir : si plusieurs guêpes sont affairées autour d’un nid, c’est à coup sûr un nid de guêpes communes, qui sont des guêpes sociales alors que les guêpes maçonnes travaillent en solitaires.

Abritant un essaim d’insectes agressifs, un nid de guêpes communes présente un réel danger s’il est situé à proximité de votre habitation ou d’un endroit que vous fréquentez souvent : dans ce cas, vous n’aurez d’autre choix que de le détruire ou le faire détruire, selon sa taille et sa localisation.

Lire l'article
Consulter la fiche pratique

Nid ou cocon de guêpe solitaire

Le nid de la guêpe maçonne est un abri constitué d’une cellule pour chacune des larves qu’elle y pondra. Elle entreposera dans chaque cellule des insectes paralysés qui serviront à nourrir la larve. Devenue adulte, cette dernière sortira du nid en perçant la terre séchée avec ses mandibules.

Il n’y a aucun danger à approcher ce nid, qui ne contient que des insectes paralysés et une ou des larves.

Il est d’autre part impossible à confondre avec un nid de guêpes communes :

  • C’est un nid de petite taille (2-3 cm), de forme allongée ou ovale, qui évoque souvent un cocon.
  • Il est bâti avec de la terre mélangée de salive, ce qui lui donne un aspect bien différent de celui de « nid en papier » des guêpes communes.
  • Le nid est bâti en règle générale à l’abri de la pluie et du soleil, dans les endroits les plus variés, à l’intérieur comme à l’extérieur : sur la tige d’une plante, contre un mur ou une planche, dans l’encadrement d’une fenêtre, dans un trou de ventilation voire dans un tiroir…

Bon à savoir : il est possible de trouver plusieurs nids juxtaposés côte à côte.

2. Que faire si vous découvrez un cocon de guêpe maçonne ?

Cas 1 : le cocon est à l’extérieur

Ce cocon n’offrant ni danger ni nuisance, abstenez-vous d’intervenir et d’y toucher.

Cas 2 : le cocon est dans votre maison

Vous n’avez sans doute pas envie de conserver ce nid chez vous : à l’aide d’une spatule, détachez le cocon de son support et transportez-le à l’extérieur. Il n’y a aucune précaution particulière à prendre, vous ne craignez absolument rien.

Ces pros peuvent vous aider