Comment lutter contre les puces

Sommaire

Vos enfants se grattent après avoir passé un week-end à la campagne à jouer avec le chat et le chien des voisins ? Les démangeaisons sont localisées principalement aux chevilles et aux jambes ? Vous avez repéré des petites taches de sang dans leurs vêtements et la literie ? Aucun doute, ils ont été victimes d'une puce. Les piqûres de cet insecte provoque en effet de fortes démangeaisons, parfois des réactions allergiques. Il arrive aussi, bien que très rarement, que les puces transmettent des maladies. Pour les combattre et venir à bout d'une infestation, voici expliqué en détail comment lutter contre les puces.

Zoom sur les puces

De couleur brun-noir, mesurant entre 1 et 6 mm, la puce présente plusieurs particularités.

  • C'est un insecte sauteur : grâce à ses pattes puissantes, elle peut en effet sauter d’un seul bond jusqu'à 30 cm de distance.
  • C’est également un insecte piqueur et suceur : elle se nourrit du sang de son hôte (les mammifères, dont l'homme).
  • Les puces les plus courantes sont celles du chien et du chat.

À savoir : on entend parfois parler de « puces de lit » ; il s'agit là d'un abus de langage, car en réalité ce ne sont pas des puces, mais des punaises, contre lesquelles le traitement sera différent.

Une infestation très rapide

En raison de leur mode de reproduction, l’infestation se produit avec une grande rapidité, d'où l'importance d'effectuer un traitement contre les puces le plus rapidement possible.

  • Après accouplement, les puces femelles pondent dans les poils de l'animal hôte 30 à 50 œufs par jour pendant une période qui peut durer 2 mois.
  • Lors des déplacements de l'animal, les œufs de puce tombent un peu partout et éclosent rapidement.
  • Les larves s’infiltrent alors dans de multiples endroits de la maison : fissures du plancher, rainures du parquet, replis d'un canapé, sous les tapis...
  • Entre l'œuf juste pondu et la larve parvenue au stade adulte, 3 semaines seulement s'écoulent.

Important : si les piqûres de puces causent de fortes démangeaisons à votre enfant, consultez un médecin ; il lui prescrira une crème efficace.

1. Traitez au plus vite les puces sur l'animal

Si votre chat ou votre chien se gratte, il a vraisemblablement des puces. Il est important de le traiter au plus vite, de même que ses jouets et les objets en contact avec lui.

En outre, même si vos autres animaux domestiques ne présentent pas de signes d'infestation, il est indispensable également de procéder à un traitement anti-puces oral et/ou cutané.

  • Le traitement oral (comprimés, ampoules) est prescrit par le vétérinaire pour chaque animal.

Mise en garde : ne traitez jamais un chat avec un produit antiparasitaire pour chien et vice versa, cela pourrait être très dangereux.

  • Le traitement cutané antiparasitaire se présente sous différentes formes (pipettes, sprays, etc.), disponibles chez le vétérinaire, en pharmacie ou en animalerie.

Important : dans tous les cas, respectez strictement les doses et le mode d'emploi.

Outre ces traitements, un nettoyage s'impose.

  • Secouez à l’extérieur les couvertures et autres objets lavables en contact avec vos animaux, puis lavez-les à 60 °C.
  • Concernant les objets qui ne peuvent pas passer au lave-linge (panier, niche, etc.), secouez tous ceux qui peuvent l'être à l’extérieur, puis traitez-les tous avec un aérosol spécial anti-puces.

2. Exterminez les œufs et les larves de puces de la maison

Le jour où vous traitez vos animaux, assainissez aussi complètement la maison. Deux méthodes sont possibles.

Au nettoyeur vapeur ou à l'aspirateur

Si vous avez un nettoyeur vapeur, passez-le partout dans la maison :

  • sur le sol, en insistant sur les rainures si vous avez du parquet,
  • sur les meubles, en particulier les fauteuils, canapés, coussins, etc.

À défaut de nettoyeur vapeur, passez très soigneusement l'aspirateur dans toute la maison :

  • insistez bien sur les endroits mentionnés ci-dessus ;
  • retirez le sac de l’aspirateur et, si possible, brûlez-le ;
  • vaporisez ensuite un aérosol anti-puces sur le sol, les meubles et les objets en contact avec vos animaux.
Lire l'article

À l'aérosol

Traitez les différentes pièces à l'aide d'un aérosol à diffusion automatique (« fogger ») : ces insecticides en bombe autodiffusante existent en plusieurs tailles, selon la surface concernée.

  • Pour plus d’efficacité, mieux vaut acheter plusieurs petites bombes plutôt qu'une seule.
  • Respectez scrupuleusement le mode d’emploi, notamment :
    • fermez toutes les fenêtres,
    • ouvrez les portes des placards,
    • et faites sortir tout le monde, animaux compris, de la maison dès que vous avez lancé la diffusion.

Remarque : la méthode ancienne par fumigation a tendance à être abandonnée au profit du « fogger », plus simple d'utilisation et très efficace.

3. Traitez à nouveau pour éviter toute nouvelle infestation de puces

Lorsque vous avez traité une première fois la maison, les animaux ainsi que leurs objets, vous devez attendre 15 jours avant de refaire à nouveau toutes les opérations. En effet, durant ce laps de temps, les puces adultes ont pu pondre d'autres œufs.

À savoir : si vous avez un jardin, il risque d’être contaminé également ; gardez autant que possible vos animaux à l'intérieur pendant 30 jours.

Afin de contrer toute nouvelle infestation, traitez régulièrement vos animaux :

  • administrez tous les mois les mêmes traitements que ceux curatifs (voie orale, pipette ou spray) ;
  • adoptez les traitements naturels évoqués à l'étape 2 ;
  • brossez et peignez très régulièrement la fourrure de vos animaux ;
  • secouez régulièrement les paniers, couvertures, etc., à l'extérieur ;

Surtout, soyez attentif au comportement de vos animaux domestiques. Dès qu'ils commencent à se gratter, commencez le traitement anti-puces.

4. Procédez à des traitements préventifs anti-puces

Lutter préventivement contre les puces vous évitera des traitements fastidieux par la suite. Plusieurs méthodes donnent de bons résultats, surtout si elles sont combinées :

  • procédez à un bon brossage de votre animal, suivi de coups de peigne réguliers avec un peigne anti-puces ;
  • posez-lui un collier anti-puces acheté dans le commerce, même s'il n'est pas efficace à 100 % ;
  • frictionnez son pelage avec une lotion à l'huile de neem (5 ml d'huile végétale de neem mélangée à 10 ml de vinaigre blanc) ;
  • pour les chiens, pensez aux huiles essentielles telles que celles de citron, cèdre, citronnelle, eucalyptus, lavande, menthe poivrée ;
  • pour les chats, évitez les huiles essentielles mais privilégiez les hydrolats.

À savoir : ces lotions, huiles essentielles ou hydrolats sont également efficaces en pulvérisation sur les paniers et les canapés.

Consulter la fiche pratique

Ces pros peuvent vous aider